MONACO Actualité
Côte d'Azur - French Riviera
[Home Page]     [Mars-Avril 1998]

FLASHES

Jérome Rudin à La Maison de l'Amérique Latine

Né en 1974, lausannois mais montreusien d'adoption - son atelier se situe au bord du bleu Léman - Jérôme RUDIN exposera ses toutes dernières oeuvres à La Maison de l'Amérique Latine de Monaco du 30 mars au 19 avril 1998.

En effet, séduit par les toiles et l'aura du jeune peintre à l'itinéraire pictural déjà fort impressionnant, Michel Pastor, Consul Honoraire du Pérou à Monaco et personnalité influente et marquante du Rocher, lui propose de venir à Monte-Carlo et d'organiser cette superbe exposition sous son haut patronage.

Une étape très importante qui lui permet également d'obtenir le soutien de Maître Jacques Tajan, première Etude de commissaire-priseur de France et classée 3e au niveau mondial. Gageons que le patronage de Son Altesse Sérénissime le Prince Héréditaire Albert de Monaco, Président d'Honneur de la Maison de l'Amérique Latine sera pour Jérôme Rudin le gage d'un succès mérité.

De nombreuses personnalités suisses et françaises seront également présentes et assureront au jeune talentueux artiste leur intérêt pour sa peinture.

Jean-René SAUTOUR-GAILLARD ARCHEOLOGIES

L'intérêt suscité au XVIIe siècle dans toute l'Europe par la qualité des productions d'Aubusson avait d'ailleurs décidé Louis XIV à élever les ateliers de cette région, au rang de Manufacture royale. Après un court déclin au début de ce siècle dès la fin de la guerre 1940/1945, à l'instigation du gouvernement français Jean Lurçat, conscient des valeurs véhiculées par la tapisserie s'est consacré à la renaissance de la tapisserie française et notamment, la Tapisserie d'Aubusson démarche aujourd'hui poursuivie par les plus grands artistes contemporains.

Jean-René Sautour-Gaillard, peintre cartonnier, est dans la lignée de ses prédécesseurs. Depuis 1971, il nous propose la richesse et la complexité d'un monde tissé. Formé à la tapisserie dans l'atelier de Robert Wogensky celui-ci lui a transmis le goût de l'art mural et de la spécificité des techniques. Sautour-Gaillard revendique le mot "art décoratif" dans ce qu'il y a de plus noble. Son oeuvre est faite d'une écriture griffée et gestuelle, constellée de couleurs tantôt assourdies tantôt paroxystiques, jouant sur les contrastes ; abstraction, figuration, collage sont juxtaposés en plans successifs, jeux visuels desquels ressort une impression finale de joie de vivre. Sautour-Gaillard fait partie des artistes cartonniers susceptibles de réaliser les tapisseries que nous proposons aux collectivités pour illustrer le passage au troisième millénaire. La Galerie Henri Bronne présente une vingtaine d'oeuvres de cet artiste.

Henri BRONNE.

La Banque COUTTS inaugure sa succursale de Monaco

COUTTS, l'une des plus anciennes banques de Londres, fondée en 1692 par John Campbell, a ouvert ce mois de février, une succursale à Monaco... Au long de toutes ces années, la banque dont le logo est toujours depuis l'origine "le signe de trois couronnes dans un médaillon", a maintenu sa réputation fondée sur un service exceptionnel et la discrétion, tout en s'agrandissant et en se transformant pour répondre aux mutations de notre époque. Ses relations avec la Cour Royale Britannique et les personnalités ont, elles aussi, perduré. Dans son discours lors de l'inauguration du siège social actuel, La Reine l'a elle même confirmé: "les membres de sa famille devaient une immense reconnaissance aux conseils sages et avisés de Coutts depuis des générations.

Jean Claude Oswald, de la succursale de Genève, a été nommé à la tête de la nouvelle société monégasque. "le Groupe COUTTS est la branche privée internationale du Groupe Natwest: nous disposons de 40 succursales dans 16 Pays, et nous fournissons une gamme de produits d'investissement, de trusts de fiduciaires et de services bancaires dédiés à la protection et à l'accroissement des richesses de plus de 60 000 clients....

Dans un autre registre, COUTTS est solidement engagé dans une politique de mécénat au sens strict du terme. Alliant tradition et modernité, la société à créé une Fondation d'Art Contemporain, qui délivre tous les 2 ans de prestigieuses récompenses. En attendant le prochain palmarès, qui sera annoncé en Principauté ce printemps, COUTTS exposera dans ses bureaux de Monaco puis de Zurich le peintre Traquandi, et bien d''autres nouveaux talents à découvrir.

Xavier Roy, Directeur du MIDEM à Cannes : "L'édition 98 a reflété le dynamisme de l'industrie musicale d'aujourd'hui.

La 32ème édition du MIDEM a réuni 10 819 participants (9 519 professionnels et 1 300 musiciens) venus de 90 pays, soit un total de 3 900 sociétés parmi lesquelles 1 960 étaient exposantes. Cette édition 98 s'est déroulée dans un climat résolument optimiste, l'année phonographique ayant été marquée par la reprise du marché, avec un taux de croissance légèrement supérieur à 2%. Aux Etats-Unis, on note une hausse des ventes au détail de 7%, illustrée par la multiplication de nouveaux talents et artistes locaux.

L'Europe confirme son rôle moteur dans le secteur de la musique: premier pôle au monde en chiffre d'affaires devant les Etats-Unis et principal fournisseur de répertoire avec les USA. De plus en plus d'artistes européens font carrière en Europe, contribuant ainsi au développement d'un véritable marché pan-européen (Eros Ramazzotti, Patricia Kaas, Zucchero, Daft Punk et Khaled); On leur doit des hits qui s'imposent dans l'Europe entière, voire dans le monde.

En Amérique latine, la hausse se poursuit sur les principaux marchés (Argentine, Mexique Brésil) qui sont toujours caractérisés par une grande créativité que l'on pourra mesurer à l'occasion de la deuxième édition du MIDEM Amérique Latine et Caraïbes qui se tiendra à Miami Beach du 25 au 28 août l998. Le Midem aura été cette année plus que jamais un outil performant, accélérateur de contacts et de négociations, accompagnant ainsi la nouvelle dynamique qui anime l'industrie musicale. Cette 32ème édition a été marquée par trois phénomènes majeurs: le développement des nouvelles technologies, la globalisation de l'industrie et l'émergence de nouveaux marchés, l'apparition de nouvelles sources de répertoire.

L'explosion des nouvelles technologies et la naissance d'internet ont accéléré la circulation de l'information et révolutionnent le paysage de l'industrie musicale. L'évolution des modes de diffusion et de distribution soulève de nombreuses questions. Les professionnels doivent faire face à de nouveaux challenges -dont celui de la perception des droits d'auteurs- qui ont été à l'ordre du jour des conférences de ce MIDEM 98.

La globalisation et l'internationalisation de l'industrie musicale se poursuivent et sont de plus en plus prises en compte par les professionnels. On assiste à l'émergence de nouveaux marchés, en Arnérique latine et en Asie notamment, et de niches, comme par exemple la world music et les nouvelles musiques électroniques qui remportent un succès croissant partout dans le monde. Les sources de répertoires se sont par conséquent multipliées et la recherche de nouveaux talents et artistes hors des sentiers battus est devenue pratique courante pour les professionnels d'ailleurs

Xavier Roy, PrésidentDirecteur Général de REED MIDEM ORGANISATION, a déclaré: "A l'approche du 2Ième siècle, le MIDEM demeure le marché de référence pour les professionnels de la musique. L'édition 1998 du MIDEM a reflété le dynamisme de l'industrie musicale d'aujourd'hui tout en anticipant et préparant ce qu'elle sera demain. "

 

Copyright © Monaco Actualité

Pages par GALE FORCE de Monaco