Jean Paul Bertrand porte son Rocher

"On ne peut aborder l'édition qu'avec passion" aime à dire Jean Paul Bertrand.

Il est né en 1943, l'année même de la création des Editions du rocher par Charles Orengo. Sans doute un signe du destin, pour cet esprit à tendance mystique.

Car tous deux ont quelques points communs : autodidactes, passionnés de littérature, excellents gestionnaires, gros travailleurs ... et ayant oeuvré pour l'éditeur parisien Plon. Mais s'en jamais s'y rencontrer.

Est-ce un hasard si Jean Paul Bertrand entre à 19 ans chez Plon ? Toujours est-il qu'il gravit tous les échelons jusqu'à parvenir, dix ans plus tard au poste de directeur financier du groupe des Presses de la Cité (qui a entre-temps absorbé Plon).

En 1977, outre la direction financière, il édite son premier livre .. aux éditions du Rocher, qui était alors une filiale (plutôt assoupie) du groupe. En créant une première collection sur un thème qui lui tient à coeur : "spiritualité et tradition". Depuis lors, cette collection s'est étoffée au point de devenir une des plus importantes de France, traitant aussi bien de la franc-maçonnerie que d'astrologie, d'ovnis, de New Age ou des mondes virtuels. Depuis peu, il réédite les Grands Textes Spirituels de traditions chrétienne, hébraïque, bouddhiste ou hindouiste. Une attirance personnelle pour le spirituel qui ne l'empêche pas d'avoir les pieds sur terre. En 1987, il se permet même de racheter les éditions du Rocher - sans l'aide des banques : "j'ai investi tous mes moyens personnels car j'y croyais vraiment . Partir de rien pour construire quelque chose, c'est pour moi la plus belle aventure !"

Jean Paul Bertrand n'en oublie pas pour autant la rigueur de gestion. C'est ce qui lui permet aujourd'hui d'annoncer un chiffre d'affaires de 48 millions pour 25 personnes seulement, "un des meilleurs ratio de l'édition".

A ce jour, le Rocher compte 40 collections dans des domaines tels que la santé et la médecine, officielle ou alternative, ("Equilibre", "Vivre avec" ...); les sciences ("Esprit et Matière"); les jeux (Bridge); les documents (texte d'investigation politique). Et bien sûr la littérature, d'aventure, policière, étrangère, "Infréquentable" mais aussi classique.

Une politique éditoriale faite d'éclectisme et de tradition, donnant leur chance à des auteurs jeunes. On a pu qualifié Jean Paul Bertrand de "touche à tout" ce qui n'est pas pour lui déplaire. Il pourrait faire sienne la prédiction d'André Malraux : "Au 21ème siècle, l'homme sera spirituel ou ne sera pas" .


L'initiation par l'essentiel

Proposer un "best of" des plus belles oeuvres du répertoire classique en en extrayant la quintessence est l'objectif des éditions musicales baptisées fort à propos "la Substantifique moelle". Ces extraits, choisis dans la meilleure interprétation disponible, sont d'une durée variant de 10 secondes à quelques minutes et assemblés, sans aucune modification ou déformation, dans leur position chronologique dans l'oeuvre. Leur somme étant présentée comme un condensé du meilleur, propre à séduire un large public et l'éveiller à une découverte intégrale. 10 références sur les 100 prévues sont aujourd'hui commercialisées (compact et cassettes audio) en première mondiale en Principauté et au Luxembourg.


Une Grande Famille Provençale, les Sabran- Ponteves

Les amateurs de généalogie et d'histoire seront comblés par cet ouvrage qui rassemble les biographies complètes de tous les personnages de cette famille mais aussi des révélations parfois anecdotiques ou croustillantes, parfois dramatique. Parmi les centaines de personnages affiliés à la Famille de Sabran-Ponteves figurent notamment de multiples têtes couronnées dont Elisabeth d'Angleterre ou SAS le Prince Rainier III, mais aussi Giovanni Agnelli ou encore Aristide Briand. L'auteur, Luc Antonini, a été élu "meilleur généalogiste de France" en 1987 et collabore régulièrement au magazine Point de Vue-Images du Monde.


 

Copyright © Monaco Actualité

Pages par GALE FORCE de Monaco